Alinéa

web_RESPIRATION ARTIFICIELLEREDNB

Je croyais que les signes étaient finis.

Bannis, rayés de ma liste depuis que je n’y suis plus, sur la sienne.

Loin des yeux, loin du cœur, loin de nous, de lui…?

Il faut croire que non.

à 69€, il vient me narguer et son prénom flotte devant mes yeux hagards. Son prénom imprimé en lettres majuscules dans ce putain de magasin.

Aux grands mots, les grands remèdes: je balance tout par dessus bord, ma fierté en premier, et je plonge dans mes souvenirs, et je reste là, plantée devant ce panneau publicitaire, jusqu’à ce qu’une vendeuse me demande de sortir. Elle me trouve bizarre, mais ne dit rien de plus qu’un bonsoir sec et claquant.

Il est 20.00. Je vient de m’offrir 3h53 minutes en apnée avec lui.

C’est la fermeture des portes. Mon cœur dégringole. En suis-je réduite à cela?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s