films

Pour moi, un film est une réalité déformée. Une illusion subjective. Un truc un peu flou, à la frontière du journal, de l’aveu et de l’hystérie collective.  Je ne saurais pas vraiment décrire ce que je fais en cinéma. Du bidouillage d’images, de la capture de vrais mirages, ou de mensonges mouvants.

Oui, c’est peut être cela qui me caractériserait le plus: je conte des mensonges mouvants.

 

C’est plus un travail intuitif et passionel qu’intellectuel. J’écris, je filme, je monte, je mens, je post produit. Parfois seule, parfois avec des dingues de talents.

Je ne recherche pas d’acteurs. Mais des gens qui veulent sauter dans le vide avec moi. Prendre le risque de ne pas savoir où ils vont et de s’en moquer éperdument. Car un film est un don, un partage, une émulsion. L’équipe devient ta famille , ton monde, ton repère. Tes amours passagères.

 

 

Karlovy Vary international film festival, on y était!!!!!!!!

 

 

http://www.kviff.com/en/news/

Publicités

23 commentaires

    1. tout le monde est photogénique ma sister, et toi, toi tu es belle partout, dedans, dehors, et même sur les côtés, alors, viens, on saute, on a même pas peur!!!!

      J'aime

  1. J’aime bien votre façon d’opérer. On travail en toute liberté On choisit le sujet selon son humeur; On travail avec qui on veut, quand on veut et là ou on veut . Bravo

    J'aime

  2. « de la capture de vrais mirages, ou de mensonges mouvants », j’aime ces mots, c’est peut-être finalement le vrai visage de tout acte de création, même se voulant fidèle à une forme de réalité, et finalement, c’est tout l’intérêt, de sublimer parfois la vie même par petite touche pour en préserver l’authenticité, mais en approfondir les aspects créatifs, j’irais même jusqu’à dire, l’expérience de vie en elle-même.

    D’autant plus lorsque que tu parles d’instinct et d’intuition.

    Sauter dans le vide et s’en moquer éperdument. Je paraphrase quelqu’un à qui je fais très souvent référence en disant que l' »on devrait s’amuser à détraquer l’ennui, à tout mettre en danger devant notre folie ». Au final, saut dans le vide, vivre l’expérience, sublimer, serait-ce cela aussi, réellement vivre ? Vivre à en jouer ?

    Ouais, envie de de te laisser ces quelques mots d’une réflexion propre. Pour le coup, le saut, ou tout ce que tu veux.

    J'aime

      1. Je me dis de plus en plus que ce qui pourrait être perçu comme relevant d’une forme d’inconscience voire d’irresponsabilité est peut-être ce qui demeure en réalité de plus absolument libérateur…Et peut-être proche d’une forme d’essentiel…

        Un peu le principe des sauts dans le vide.

        J'aime

        1. j’aime beaucoup cet état d’inconscience, c’est presque un luxe de ne pas savoir ce que l’on fait, ni où l’on va, et de s’en foutre. Car la certitude arrivera de toute façon bien assez vite. ALors autant savourer cette irresponsabilité… Délicieusement légère…

          J'aime

  3. Temporary worlds, family for a time, until the next void, where some may go and others may stay, to journey a little longer, inside freedoms to a few more feet, of rolling celluliod. Sounds a cool experience to breathe.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s