Protégé : Aux Nuits blanches, éternellement reconnaissant

parce que le blanc des nuits c’est la couleur de l’innocence, et que j’aimerais tant la retrouver…

Oli.W.P.

«Mais ce qu’avant tout j’aime, ô cité d’espérance, C’est de tes blanches nuits la douce transparence» Pouchkine

san-pietroburgo J’arme à trois mats pour une telle nuit avec toi

Nous frayerons sans destination,

La parenthèse nocturne.

La face sauvage, de profil acéré,

Brise glace en proue, et vents divins en poupe!

Sur le divan de velours pourpre,

Libres d’alternatives jours nuits,

Nos ébats n’auront d’autre terme qu’un lointain printemps.

(c) (r) St-Petersbourg

View original post

Publicités