Corps à corps ensevelis. Combien de morts, combien d’amour..?

Pour noyer le chagrin, je cours, je vole 

Déroutée à la croisée du crachin 

Sans vouloir échapper à l’averse, 

je folle

choisi une route un peu gauche, de traverse 

la passe aux armes contre des corps ensevelis

Des lits inconnus à présent vides, de beaux dormeurs au bois de sang, avides.

Je dépasse les lasses chasses à l’homme,

les bornes GPS et les limites de vitesse.

Excès. Arrêt. Amande. les yeux plissés , cernés, je sais que je devrais m’arrêter. En bord de route, en cours de rien.
Je sens ma décomposition, la déconfiture, comme une gelée mal prise, je m’écoule sur les côtés, glisse un peu plus en dehors du bocal. 

La putréfaction est tout ce qui constitue mon essence

Il ne suffirait pas d’un signe mais juste d’une étincelle pour que la poudre s’enflamme.

Infâme. Je suis une femme

Mais combien de morts encore, combien d’amour..?

Publicités

22 commentaires

        1. Maybe it’s all the thoughts we don’t want to think about, and push them somewhere in our head.. maybe this is this place: field of hidden dead thoughts

          J'aime

  1. A chacun de compter ses à mort! Ce que je sais c’est qu’il y a plus d’amours que de morts…et la victoire est assurée pour la femme, assurance certes chair, juste celle qu’il te faut, tu la connais, elle te garantit la vie et peut-être plus si tu en fais bon usage de tout ton talent.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s