Mains salées et dyson que c’est une fiction

Paf, encore une fois. Ça marche toujours, vous le savez? Dès la première fois et d’une seule main, les 7 mouches que j’avais en tête, pulvérisées, réduites en poudre, à plat dans votre main, dans votre main qui tremble même pas, votre main fantôme qui réapparaît plus vraie que nature, immense, vorace. Votre vraie main. Paf, dès la première fois, retournée comme une crêpe, collée au plafond pour retomber mollement sur le sol, crêpe à la miette, j’aspire , j’aspire vos mots, les fais disparaître dans un tourbillon sans aucune perte de puissance…

Publicités

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s