Marina Abramović

Marina…

 marina2
il n’y a qu’à vous que je peux dire cela.
Qu’à vous…
En premier…
Je me précipite vers vous.
Je voudrais vous renverser, vous sauter au cou, vous faire la fête, remuer la queue si j’en avais une, haha, c’est drôle, non? Je perds la la tête, je perds tout contrôle, sautille à cloche pieds, je vous ai dit: emmêlons nous les pinceaux.
Vous étouffer de joie.
Partager avec vous.
Je sais que vous seul pouvez  mesurer l’étendue.
L’incroyable, la démesurée,  l’insensée étendue.
la profondeur des océans.
Elle est là. Nous y sommes.
Vous allez comprendre, attendez, attendez, vous allez ressentir.
Si vous saviez à quel point je suis….  renversée…

Hier soir, je l’ai vue, touchée.

Nous avons parlé.

Hier soir, elle m’a atomisée.

Senti sa présence. son parfum, sa main, dans mon dos, son rire.
Marina

Salve de claques.
que dis-je: de coups de poing!!

je n’y crois pas moi même.

c’est juste fou.

Participer.

Mettre son uniforme MAI et jouer. Le jeu

Sans retenue aucune.

plutôt crever que de m’arrêter de marcher.

Marina

tk

Protégé : On reprend les mêmes et on recommence

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :